mardi 12 août 2014

GAGNON Hervé. MALEFICA Tome 1 : La voie du Livre

MALEFICA. Tome1 : La voie du Livre GAGNON Hervé
Paris. 2014. Hugo et Compagnie.  428 p.
(L623)


Un roman historique sur l'Inquisition
Le premier opus...
Présentation de l’éditeur : En l'an 1639, la France est aux prises avec des révoltes populaires, une famine et un clergé qui voit le Mal partout. On brûle comme sorcières toutes les femmes qui ont le malheur de ne pas correspondre au dogme catholique. Dans le petit village d'Abélès, Anneline Dujardin, sa mère Catherine et sa fille Jeanne, guérisseuses comme toutes leurs ancêtres, coulent des jours paisibles jusqu'à ce que le nouveau curé lance l'Inquisition à leurs trousses.

Dans un hameau voisin, l'armurier François Morin voit sa femme et sa fillette sauvagement assassinées par un gabeleur et ses hommes. Il exerce une vengeance terrible et se retrouve hors-la-loi. Unis dans le malheur, dépositaires d'un mystérieux grimoire qui remet en question la légitimité de Louis XIII, Anneline et François tenteront d'échapper à l'inquisiteur, au prévôt de justice, aux mousquetaires du roi et au cardinal de Richelieu.
S'enclenche alors une frénétique chasse au trésor, dont l'issue déterminera le sort de deux trônes : celui du royaume de France et celui de saint Pierre.
Hervé Gagnon détient un doctorat en histoire et une maîtrise en muséologie. Il travaille depuis 1989 dans le domaine de la gestion et de la mise en valeur du patrimoine. Il a signé seize romans jeunesse, dont plusieurs ont été primés. Depuis quelques années, il s'adresse aux adultes, avec ses séries Damné et Vengeance. Il livre avec Malefica un thriller historique captivant.


Mon avis (Aout 2014) : Certes, l’auteur n’en est pas à son premier roman, mais c’est par lui que je commence pour mon plus grand plaisir. Inutile de vous cacher plus longtemps, que ce livre fait partie de mes coups de cœur de ces dernières années.
L’intrigue garde en suspens d’un bout à l’autre et on ressent le désespoir rageur  de ce François, un héros malgré lui. L’écriture est simple, sans trop de fioritures  et les puristes regretteront peut-être le manque de détails historiques.
Et pourtant, l’auteur nous raconte une histoire et non pas l’Histoire, et il nous la raconte avec brio. Le surnaturel transparait peu à peu et même l’héroïne se questionne :
(…) Catherinne se demanda comment il était possible qu’un tel phénomène se transmette d’une génération à l’autre.


Alors coup de cœur, d’autant plus que l’auteur nous emmène dans les coulisses de l’Inquisition. Alors je vous détaillerai peut-être cette intrigue après la lecture des tomes à venir mais en attendant, je ne peux que trop vous conseiller de vous précipiter sur ce roman et ne doutez pas que vous lirez prochainement une nouvelle critique sur les autres romans de cet auteur, que j’inscris sur la liste de mes auteurs préférés. Le second tome, déjà publié au Canada, devrait débarquer à la rentrée en France, alors que le 3ème et dernier opus de cette collection est attendu pour 2015. De quoi nous faire attendre vite le changement d’année…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire