jeudi 19 juin 2014

CALMEL Mireille Richard Coeur de Lion. Les chevaliers du Graal

Richard Cœur de Lion. Les Chevaliers du Graal. 2014. CALMEL Mireille
Paris. XO Editions. 330 p. Date de parution : 30 janvier 2014

(LP615)

Présentation de l’éditeur :
1191. Depuis deux ans déjà, les hommes de la troisième croisade luttent dans la chaleur et le sang pour reprendre Jérusalem à Saladin. Alors que Philippe Auguste vient de regagner le royaume de France, Richard Cœur de Lion, laissé seul à la tête des armées, décrète le massacre des prisonniers qu’il devait échanger avec Saladin. Un geste rageur dans lequel il se reconnaît d’autant moins qu’il détruit ses chances de récupérer son aimée, prisonnière du sultan. Loin de l’Angleterre convoitée par son frère Jean sans Terre, Richard n’a qu’une solution : veiller à la cohésion des armées pour emporter la vic­toire en Terre sainte et tenter de comprendre son incohérente décision. Maïs comment pourrait-il se douter que le chef de la secte des Assassins détient les pouvoirs du Graal noir et qu’il menace, plus que Saladin, la chrétienté tout entière ?Tandis que les combats font rage, les mythiques épées Marmiadoise, Durandal et Caliburnus deviennent l’enjeu d’un pouvoir qui dépasse celui des rois.Seule Eloïn, aidée de sa mère Loanna de Grimwald et des chevaLiers du Graal, peut ramener la lumière au cœur de l’ombre et du pres­tige dans celui du roi.

Une épopée haletante où amour, sensualité et magie se mêlent à la plus mythi­que des quêtes.

Les Chevaliers du Graal est le second tome du nou­veau cycle médiéval et féerique de Mireille Calmel, dans lequel sa plume enchanteresse, nour­rie par une abondante documentation historique, fait revivre Richard Cœur de Lion et la fabuleuse épopée de la troisième croisade.
Mon avis (Juin 2014) :

Cela fait déjà plusieurs années, que je suis avec passion les aventures de Loanna, d’Eloin ou d’Aliénor, me réjouissant d’avoir vécu ces moments avec ces personnages. Les cycles rédigés par Mireille Calmel m’ont toujours transporté et pourtant avec ce deuxième tome de ce nouveau cycle, autant vous l’avouer immédiatement je suis resté sur ma faim mais également déçu.
Bien évidemment, la plume de l’auteure est fidèle à elle-même et sous une écriture fluide et agréable, les destins des héroïnes continuent d’avancer et de se croiser. L’intrigue (et la documentation qui va avec) est toujours aussi présente aujourd’hui qu’hier et il ne manque pas cette touche d’Héroic Fantasy, qui donna à l’ensemble cette magie…Et pourtant…

Comment expliquer que la magie ne prenne pas avec ce Richard Cœur de Lion, dont le premier tome avait été un enchantement mais moins que celui escompté. Trop d’attente mise dans cette nouvelle publication, trop de romans se nourrissant de la même généalogie,…je ne sais l’expliquer. Toujours est-il que ce roman de Mireille Calmel ne restera pas gravé dans ma mémoire comme le sont les premiers pas de ces héroïnes, qu’il me tarde désormais de laisser à leur aventure…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire