mercredi 23 janvier 2013

BERRY, Steve Le Code Jefferson






(Le) Code Jefferson. 2011. BERRY Steve. Traduit par MAZINGARBE Danièle
Paris.2012. Le Cherche Midi Editeurs. Collection Thriller. 591 p.
(LP520)
Présentation de l’éditeur : Lincoln (1865), Garfield (1881), McKinley (1901), et Kennedy (1963) : quatre présidents américains, quatre assassinats a priori sans rapport aucun, et pourtant...
Afin de venir en aide à une de ses amies, Cotton Malone se rend aux Etats-Unis sans se douter qu'il est sur le point de faire l'une des découvertes les plus étonnantes de sa carrière : l'existence d'une société secrète, fondée lors de la Révolution américaine, adoubée par George Washington et qui, depuis lors, n'a cessé ses mystérieuses activités. À l'origine du secret, et peut-être de l'assassinat des quatre présidents, une intrigante séance du Sénat américain survenue en 1793.
Lancé dans une course contre la montre pour découvrir la vérité, Malone devra élucider de nombreuses d'énigmes, en particulier celle du fameux Code Jefferson, afin de déjouer une conspiration dont les ramifications s'étendent au cœur même de l'État américain.

Depuis les pères fondateurs de l'Amérique jusqu'à l'assassinat de Kennedy, en passant par la personnalité fascinante de Thomas Jefferson, Steve Berry nous fait partager une histoire aussi riche que passionnante, et pleine de mystères réels jamais résolus jusqu'à aujourd'hui. Une aventure palpitante !
Mon Avis (Janvier 2013) : Tous les protagonistes récurrents de Steve Berry se retrouvent ici, et c’est pour venir en aide à leur amie (et ancienne patronne pour Cotton), Stéphanie Nelle, que Cotton Malone quitte sa Scandinavie adorée pour venir aux Etats Unis avec la belle et toujours indomptée Cassiopée. Les deux héros des anciens opus vivent en effet une idylle sereine, que l’auteur détaille pour notre plus grand plaisir. Car, et c’est un changement pour ces nouvelles aventures, Steve Berry prend le temps de rendre tous ses héros plus vivants et plus attachants. Même le président des Etats Unis se laisser aller à des confidences sur son mariage, auquel ni lui ni son épouse ne croit plus. La nouvelle confidente du président, Stéphanie Nelle donc, a disparu, appelant Malone à la rescousse.
Les rebondissements peuvent alors reprendre, et on s’aperçoit vite, que les détails apportés par l’auteur ne l’empêchent aucunement de maintenir le même rythme haletant que dans les autres opus. Voilà donc Malone et Cassiopée déjouant un attentat contre le président et se lançant dans une lutte sans merci contre les pirates…pardon les corsaires. La différence subtile vous sera délivrée par le chef de ces Corsaires, regroupés depuis des siècles dans le Commonwealth. Un rebondissement à chaque chapitre avec, comme nous l’avons déjà précisé, des épisodes plus calmes et avec quelques révélations.
L’écriture est toujours aussi fluide, et les enchainements bien suivis. Comme à son habitude, Steve Berry nous aide à démêler l’imaginaire du réel. Un excellent opus donc, que j’ai dévoré d’un bout à l’autre. Pour celles et ceux, ayant lu ce dernier opus des aventures de Cotton, avez-vous été comme moi interloqué par l’affirmation de l’auteur, qui en fait le premier d’une longue série ? On peut en reparler en messagerie privée.
A lire absolument après avoir appris à connaître les personnages.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire