vendredi 16 mars 2012

La fin d'un mythe

244 ans d’existence pour la plus ancienne encyclopédie Britannica… La plus anciennes des encyclopédies de langue anglaise a annonce qu’elle mettait fin à la publication de son édition papier, même si elle continuera encore d’exister en ligne. Si l’encyclopédie réussissait, au cours des années 1990, à vendre 120.000 exemplaires de sa collection, seuls 8.000 de l’édition 2010 ont été vendus, concurrence de la Wikipédia oblige. Ne nous avait – on pas promis, qu’Internet serait le début du savoir universel ? Un savoir universel bradé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire