vendredi 14 octobre 2011

TOURNIER Pascale et REYNAUD Stéphane DANS LES COULISSES DE LA REPUBLIQUE

DANS LES CUISINES DE LA REPUBLIQUE. TOURNIER Pascale et REYNAUD Stéphane.
Paris . 2010. FLAMMARION. 263 p.
(L 227)
Présentation de l’éditeur : Puisque la table est au centre du pouvoir, les petits plats des édiles révèlent à coup sûr les différentes facettes de notre monde politique. Les élus de droite ou de gauche partagent le même poivre, le même sel, et les mêmes idées. François Hollande embrasse Jacques Chirac qu'il croise dans un restaurant hors de prix situé près de l'Élysée. Olivier Besancenot, Dominique de Villepin et Martine Aubry goûtent aux mêmes raffinements italiens à Saint-Germain-des-Prés. À chacun ses caprices. Nicolas Sarkozy exige ses truffes, en macaronis, en soupe ou en sandwich. Xavier Bertrand se dit prêt à se prostituer pour un cassoulet. Malheureusement, l'intérêt des politiques pour leurs plaisirs de bouche ne se traduit pas par une réflexion plus générale sur l'alimentation des Français, massivement industrialisée et standardisée. Nos concitoyens rêvent de bio, mais Christian Jacob, le Monsieur Environnement de l'UMP, l'estime « dangereux ». Le couscous s'impose comme le deuxième plat préféré des Français, mais, jugé trop éloigné de notre culture, il ne sera jamais servi dans les palais de la République. Une fracture alimentaire voit le jour. La gastronomie, cet « art du ventre » reste pour les politiques un plaisir égoïste et un marqueur social. Elle s'imposerait pourtant comme un fil conducteur idéal pour qui souhaiterait agir durablement sur le renouveau de l'agriculture, la santé publique, l'environnement et l'économie. Pendant plus d'un an, Pascale Tournier et Stéphane Reynaud ont partagé la table des politiques, recueilli les témoignages de Christine Lagarde, Anne Hidalgo, Jack Lang, Roselyne Bachelot, Dominique Voynet, Jean-Louis Debré, Bruno Lemaire, et de dizaines d'autres parlementaires et grands chefs.

Mon avis (Octobre 2011) : Enfin une approche originale du monde politique. Qu’on ne s’y méprenne pas, la classe politique n’est pas uniquement abordée d’un point de vue de préférences culinaires. Mais, découvrir les goûts de nos dirigeants peut en dire long sur leur rapport aux autres, et sur leur vision de la société.
De grands moments (de cuisine) nous sont livrés ici, et les auteurs réussissent aussi à nous faire partager une certaine vision de l’Histoire. A lire donc avec gourmandise, et vous vous surprendrez de vous demander, lors de la prochaine élection, quel plat a recueilli le plus de suffrages. Pour vous aider à mieux comprendre, un petit tour dans les caves de la République (et on saisit alors le convoitise, que peut susciter tel ou tel poste de sénateur) saura vous faire oublier les recettes prometteuses, que de grands chefs nous proposent ici.

1 commentaire:

  1. Cela donne envie. Je le note dabs ma LAL, il m'avait déjà fait des appels du livre !!!

    RépondreSupprimer