samedi 23 avril 2011

PANCIERA, Silvana. LES BEGUINES

(Les) Béguines. 2009.PANCIERA Silvana.
Namur. Editions Fidélité. Collection « Que penser de … ? ».128 p.
(L174)


Présentation de l’Editeur :
Le mouvement béguinal a surtout été un mouvement de femmes, connus sous le nom de « béguines » D’aucuns disent même que, de par leur caractère d’indépendance face à l’autorité masculine, il s’agirait du premier mouvement féministe. Mais, pourquoi le terme « béguine » est aujourd’hui synonyme de bigoterie ou d’hypocrisie ?
La grande richesse sprirituelle surgie du mouvement béguinal a nourri les traités théologiques de noms célèbres tels Maître Eckart ou l’admirable Ruysbroec, mais les écrits des béguines sont quasi inexistants. Pourquoi ? Et comment se fait-il que, tout en ayant été les premières infirmières d’Europe, il n’y ait pratiquement pas de traces de leur mission dans les livres d’histoire de la médecine ?
Celles – ci et d’autres questions trouveront en partie réponse dans cette publication dont le but est de faire connaître et de réhabiliter une longue, féconde et spirituellement riche histoire de femmes, les mulieres religiosae.
Mon avis (Avril 2011) : Excellente collection que ce « Que penser de… ? ». Version belge de notre non moins célèbre collection « Que sais Je ? », ces ouvrages, publiées par les Editions Fidélité (7 rue Blondeau. BE 500 Namur), nous proposent donc, de faire le point sur un sujet.
Ici, sur 127 pages, Silvana PANCIERA nous invite à la découverte des béguines, ces femmes pieuses, apparues à la fin du XIIème siècle . Participant à la mystique et à la spiritualité de leur temps, elles s’émancipèrent de la domination masculine, et nous pouvons aujourd’hui, si nous cherchons bien, en trouver des échos vivaces. Très instructif, cette lecture me donne envie d’en découvrir d’autres de cette collection, et pourquoi pas de cet éditeur….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire