jeudi 7 avril 2011

GRAHAM, Patrick L'EVANGILE SELON SATAN

L’évangile selon Satan. GRAHAM, Patrick
Paris. 2007. Editions Anne Carrière/ Pocket. 660 p.
(LP 477)
Présentation de l’éditeur : Profileuse au FBI, Marie PARKS a vu beaucoup de tueurs en série, mais rarement d’aussi cruels que Caleb le Voyageur. Comme si, venu du fond des âges, il avait été envoyé en mission par Satan lui-même…Ou du moins par ses adorateurs, rassemblés dans une organisation qui semble prête à tout pour retrouver un livre perdu depuis des siècles. Un livre maudit dont le contenu pourrait renverser l’Eglise catholique et inaugurer un âge de ténèbres.
Aidée d’un exorciste du Vatican et armée de ses propres dons de médium, Marie est la seule à pouvoir contrecarrer les noirs desseins des serviteurs su Très – Bas.
D’elle dépend désormais l’issue de cette bataille décisive entre le bien et le Mal…
«  Un thriller qui n’a décidément rien à envier aux maîtres anglo – saxons. Il possède tous les (bons) ingrédients pour nous faire trembler et nous tenir en haleine. »
Questions de Femmes.
Cet ouvrage a reçu le prix Maison de la Presse.
Mon avis (Avril 2011) :
Le titre donne le ton, et c’est à une fiction religieuse, que nous invite Patrick Graham, à travers l’enquête d’une enquêtrice attachante : Marie Parks. Multipliant, comme tout roman historique, les passages d’une période à l’autre, l’auteur s’appuie également sur les dons de voyance de Marie, qui « vit réellement » ses visions. Aussi, le retour dans le passé à la recherche  de cet  évangile disparu provient tantôt de la description de l’auteur, tantôt des expériences de Marie.
Une mystérieuse secte , émanant directement de l’Ordre des Templiers – inimaginable aujourd’hui d’écrire une histoire historico-religieuse sans la présence du célèbre ordre religieux – complote pour installer un de ses membres sur le trône de Saint Pierre.  Ayant traversé les siècles, cette « secte » , dont le but reste de mettre en place un Ordre nouveau, apparaitra sous son véritable jour, au fil des pages. Patrick GRAHAM nous la décrit petit à petit, de manière insidieuse, à tel point que nous sommes persuadés que cette Fumée noire est partout, contrôle tout.
C’est à cette secte, que Marie s’attaque en suivant, à la trace, le cheminement de cet évangile de Satan, aidé par un prêtre exorciste, le Père CARZO.  
Patrick GRAHAM souhaite nous faire « ressentir » ce combat entre le Bien et le Mal, tout en laissant l’égalité des chances naître. Aussi, si Marie a le talent de visiter les lieux du passé, , le Mal lui a aussi son « voyageur du temps » : CALEB, dont les atrocités traversent les siècles avec ses Voleurs d’Ames….
Surfant sur la mode du roman ésotérique, Patrick GRAHAM nous en livre donc ici une version remarquable et remarquée. Le  suspens y est omniprésent, et une écriture, fluide et épurée, rend le cheminement aisé. Avec de chapitres courts , l’auteur nous habitue aux changements d’époque, de lieu, mais aussi aux rebondissements multiples. La machine est bien huilée, et Patrick GRAHAM fonde son énigme sur une intrigue complexe, dont la compréhension reste néanmoins facilitée par une explication par petites touches…
Un livre à découvrir donc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire