samedi 19 février 2011

BALLADUR, Edouard

Paris. 2009. Librairie Arthème Fayard. 437 p.

Présentation de l’éditeur :
            De 1993 à 1995, François MITTERRAND, président de la République, et Edouard BALLADUR, Premier Ministre, ont eu ensemble de très nombreuses conversations. Celles – ci, rapportées pour la première fois, permettent de comprendre comment, dans une situation exceptionnelle et incommode de partage du pouvoir, fut assurée la direction de l’Etat, quels furent les ressorts de l’action gouvernementale, l’explication du comportement de ses différents acteurs.
            Conscients de leurs divergences, les deux interlocuteurs tantôt se ménagent, tantôt s’opposent. Ils collaborent lorsque l’intérêt du pays l’exige sans oublier jamais qui ils sont ni ce qu’ils veulent. Ces conversations révèlent les relations personnelles entre deux hommes qui, placés à la tête du pays, étaient de convictions et d’intérêts opposés. La complexité de ces relations où la méfiance alterne avec la confiance, où les arrières – pensées affleurent à la surface des propos, éclaire un pan de notre histoire récente.
Table des matières :
            Avant – Propos                                                                             p. 9
Avant le pouvoir                                                               p. 15
Les temps heureux (Avril 1993-Décembre 1993)   p. 53
Premiers nuages (Janvier 1994-Juillet 1994)                       p. 175
L’embellie ( Juillet 1994- Janvier 1995)                                 p. 269
L’épreuve (Janvier – Mai 1995)                                               p. 367.
Epilogue                                                                                          p. 425
Annexes                                                                                          p. 429

Mon avis ( Avril 2010)
Edouard BALLADUR nous présente la cohabitation, sous forme de journal, où jour par jour, il nous explique les relations, qu’il a pu (ou du) avoir avec l’ancien président socialiste. Intéressant à lire, il nous confirme dans notre jugement de voir Mr BALLADUR, comme étant un Homme, gardant son sang froid, et respectant profondément les Institutions.
L’hostilité idéologique ne contraint pas Mr BALLADUR, bien au contraire, à empiéter sur les pouvoirs de Mr MITTERRAND, mais n’en demeure pas moins ferme quand à ses attributions personnelles. Et, c’est en cela, que l’ouvrage démontre ses limites, puisqu il nous présente la cohabitation selon Mr BALLADUR, et ne doutons pas que rédigée par le président socialiste, le sens en aurait été changé.
Mr BALLADUR n’en fait-il pas trop en se « plaignant » des (nombreuses) félicitations de son président (??), soulignant qu’il ne tombera pas dans le piège de cette caresse dans le sens du poil.
Toujours est-il, que nous prenons plaisir à découvrir la vie quotidienne au sommet de notre exécutif, en découvrant des personnages plus connus aujourd’hui. Mr SARKOZY et Mr BAYROU se partagent ainsi quelques bonnes feuilles de l’ancien Premier ministre.
A lire donc, pour le plaisir, mais en gardant à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une version partisane.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire