vendredi 21 janvier 2011

BAEZ, Fernando. Histoire Universelle de la destruction des Livres.



Histoire Universelle de la destruction des Livres.Des tablettes sumérienes à la guerre d’Irak (Titre original : Historia universal de la destruccion de libros De las tablillas sumerias a la guerra de Irak). BAEZ, Fernando. Trad. De l’espagnol(Vénézuela) par LHERMILLIER Nelly
Paris. 2008. FAYARD. 527 p.
(L141)

Présentation de l’éditeur : 

« Là où l’on brule les livres, on finit par brûler des Hommes » . C’est par cette citation d’Heinrich Heine, que débute cette passionnante et terrifiante enquête sur l’histoire de la destruction des livres, de l’Antiquité à nos jours. Fernando Baez remonte à l’anéantissement des tablettes sumériennes, évoque le saccage de la bibliothèque d’Alexandrie, les grands classiques grecs disparus, l’obsession « d’uniformité » de l’empereur chinois Shi Huangdi, les papyrus brulés d’Herculanum, les abus de l’Inquisition, la censure d’auteurs tels que D.H. Lawrence, James Joyce ou Salman Rushdie, les autodafés des nazis…
Traduit en douze langues, cet ouvrage érudit d’un passionné de la première heure, passionnant de bout en bout, démontre bien que, loin d’être détruits par ignorance, les livres sont anéantis par volonté d’effacement de la mémoire et de l’histoire, c'est-à-dire de l’identité des peuples.
Fernando Baez, essayiste et poète vénézuélien, s’est rendu en 2003 en Irak après l’invasion nord-américaine, en tant que membre des différentes commissions d’investigations sur la destruction des bibliothèques et des musées. Il fait aujourd’hui partie du Centre international d’études arabes et est conseiller de divers gouvernements sur la destruction des biens culturels.

Table des Matières :


Remerciements
Introduction
            L’énigme de Bagdad
            Au milieu des livres détruits
            Mythes apocalyptiques
            Une théorie partielle du bibliocauste
            Les formes du feu
            La culture de la destruction
            Mise au point
            Post Scriptum
1ère partie : LE MONDE ANTIQUE
Chapitre 1 : Le proche Orient
·        La destruction de livres commence à Sumer
·        Ebla et les bibliothèques ensevelies de Syrie
·        Les bibliothèques de Babylone
·        La grande bibliothèque d’Assurbanipal
·        Les livres des mystérieux Hittites
·        L’incendie de Persépolis
Chapitre 2 : L’Egypte
·        La disparition de premiers papyrus
·        Le Ramesseum
·        L’incendie de papyrus secrets
·        Les maisons de Vie
·        Les écrits interdits de Thot
Chapitre 3 : La Grèce
·        Entre ruines et Fragments
·        La destruction des poèmes d’Empédocle
·        Censure contre Protagoras
·        Platon aussi a brulé des livres
·        La destruction du Temple d’Artémis
·        Un médecin grec de l’Antiquité
·        Deux bibliocastes
Chapitre 4 : Apogée et Fin de la bibliothèque d’Alexandrie
Chapitre 5 : D’autres bibliothèques détruites dans l’Antiquité grecque
·        La bibliothèque de Pergame
·        La disparition de centaines d’ouvrages d’Aristote
·        D’autres bibliothèques en ruine
Chapitre 6 : ISRAEL
·        L’Arche et la destruction des Tables de Loi
·        Le livre de Jérémie
·        L’adoration du livre hébreu
·        Les rouleaux de la mer Morte
·        Les prophètes bibliophages
Chapitre 7 : La Chine
·        Shi Hyangdi et les autodafés de l’an 213 av. J.C.
·        La bibliocastie orientale
·        La destruction des textes bouddhistes
Chapitre 8 : Rome
·        Censure et persécution dans l’Empire
·        Un monde de bibliothèques perdues
·        Les papyrus brûlés d’Herculanum
Chapitre 9 : Les origines radicales du christianisme
·        Saint paul contre les livres de Magie
·        Les livres de Porphyre contre les chrétiens
·        Les textes des gnostiques
·        L’hétérodoxie des premières années
·        L’assassinat d’Hypatie
Chapitre 10 : L’oubli et la fragilité des livres
·        Lorsque l’indifférence détruit
·        La langue, instrument de domination

2ème partie : DE L’ERE BYZANTINE AU XIX SIECLE

Chapitre 1 : Les livres perdus à Constantinople
Chapitre 2 :  Entre moines et barbares
·        Lorsque les bibliothèques étaient scellées comme des tombes
·        Les manuscrits d’Irlande
·        Les monastères
·        Des palimpsestes et autres paradoxes
·        Les défenseurs des Livres
Chapitre 3 : Le monde arabe
·        Les premières bibliothèques disparues
·        Les Mongols contre l’Islam
·        Alamût et la bibliothèque des Assassins
·        Hûlagû et la destruction des livres de Bagdad
Chapitre 4 : Une ferveur médiévale équivoque
·        Les ivres interdits d’Abélard
·        Erigène le rebelle
·        Le Talmud et autres livres hébreux
·        La censure contre Maimonide
·        La Tragédie de Date
·        Hérésies
Chapitre 5 : De l’Espagne musulmane et autres histoires.
·        Les autodafés d’al-Mansur
·        Les poèmes interdits d’Ibn Hazm
·        La destruction du Coran dans l’Espagne de la Reconquête
Chapitre 6 : Les codex brulés au Mexique
·        L’élimination systématique des codex préhispaniques
·        La destruction de livres de la part des indigènes
Chapitre 7 : En pleine renaissance
·        La disparition de la bibliothèque de Mathias Corvin
·        La destruction de la bible de Gutenberg
·        Michel Servet, l’hérétique
·        Les anabaptistes de Münster
·        La bibliothèque de Pic de la Mirandole
·        Persécutions et destructions
·        Deux curieux passages
Chapitre 8 : L’Inquisition
·        Le Saint Office et la censure des livres
·        L’Inquisition au Nouveau Monde
Chapitre 9 : La condamnation des astrologues
·        La destruction de la bibliothèque d’Enrique de Villena
·        Un ouvrage mystérieux : la stéganographie
·        Le livre interdit de Nostradamus
·        La bibliothèque secrète de John Dee
Chapitre 10 : La censure en Angleterre
·        Les délits de l’orthodoxie
·        Le censeur poursuivi
·        Les luttes religieuses en Angleterre
Chapitre 11 : Entre incendies, guerres et accidents
·        Le Grand Incendie de Londres
·        L’Escurial et l’autodafé de manuscrits anciens
·        Isaac Newton au milieu de livres détruits
·        La bibliothèque d’Arni Magnusson
·        Des siècles d’accidents et de désastres
·        La bibliothèque Pinelli
·        Des naufrages célèbres
·        La bataille contre les livres
·        L’incendie de la bibliothèque du Congrès des Etats Unis
·        Les textes de Cotton
·        La bibliothèque du collège séminaire de Mérida (Vénézuela)
Chapitre 12 : Révolutions et harcèlements
·        L’hostilité à la pensée libre
·        Attaques contre les intellectuels en France
·        La destruction des livres pendant la Révolution Française
·        Le despotise éclairé et colonial
·        La Commune de 1871
·        Indépendance et révolution en Espagne et en Amérique latine
Chapitre 13 En quête de pureté
·        Jacob FRANK
·        Nachman de Bratslav
·        Les obscurs manuscrits de Burton
·        Les livres brûlés pour cause d’immoralité
·        Polémique autour de Darwin et de son œuvre
·        Un inquisiteur à New York
Chapitre 14 : Quelques études sur la destruction des livres
Chapitre 15 : Livres détruits dans la fiction

3ème PARTIE : LE XX SIECLE ET LE DEBUT DU XXI SIECLE

Chapitre 1 : Les livres détruits pendant la guerre civile d’Espagne
Chapitre 2 : Le bibliocauste nazi
Chapitre 3 : Les bibliothèques bombardées pendant la seconde guerre mondiale
·        Les débuts
·        En France
·        En Italie
·        En Grande Bretagne
·        En Allemagne
·        La fin
Chapitre 4 : Censure et autocensure dans la littérature moderne
·        Les attaques contre Joyce
·        D’autres écrivains dont les ouvrages ont été détruits
·        Censure d’Etat en Amérique du Nord
·        Ecrivains poursuivis
·        Salman Rushdie versus le fondamentalisme
·        Quand les auteurs se repentent
Chapitre 5 : Un siècle de désastres
·        Han Lin Yuan et la grande encyclopédie du Monde
·        La guerre sino – japonaise
·        Quand la mémoire est en péril
·        La Bibliothèque du Conseil supérieur de recherches scientifiques
·        Deux grands incendies : Los Angeles et Leningrad
·        La bibliothèque Anna Amalia
Chapitre 6 : Les régimes de terreur
·        Censure et autodafés en Union sociétique
·        Le franquisme en Espagne
·        Les régimes censeurs
·        La Révolution culturelle en Chine
·        La dictature en Argentine
·        Les fondamentalistes
·        La catastrophe africaine
·        La Palestine, un pays en ruine
Chapitre 7 : La haine ethnique
·        Le libricide serbe
·        La Tchétchénie sans livres
Chapitre 8 : Religion, idéologie, sexe
·        Les purges à caractère sexuel
·        Les purges culturelles
·        Les étudiants et leur haine des livres
·        Le cas Harry Potter
Chapitre 9 : Entre ennemis naturels et légaux
·        Sur les ennemis naturels des livres
·        Les papiers autodestructifs
·        Les exemplaires uniques
·        Les maisons d’édition et les bibliothèques détruisent les livres
·        Le cas des douanes
Chapitre 10 : Le terrorisme et la guerre électronique
·        Le terrorisme contre les bibliothèques
·        L’attaque contre le World Trade Center
·        Le cas des livres – bombes
·        L’annihilation de livres électroniques
Chapitre 11 : Les livres détruits en Irak

Notes
Bibliographie
Index

Mon Avis (Janvier 2011) : Cette étude est aussi effrayante, qu’enthousiasmante. Effrayant, puisqu’il s’agit de s’attacher au recensement puis à l’étude de ces destructions de ce support de la connaissance qu’est le livre. Enthousiasmant, car  s’intéresser à l’histoire de ces autodafés revient à explorer l’histoire même du livre et de l’Ecriture.
Fernando BAEZ, après avoir souligné que l’Histoire (définie justement par cette existence de l’écrit) ne représente que 1% du passé de l’humanité, alors que la préhistoire en kidnappe  la quasi totalité, déplore l’absence d’une histoire de ces destructions, alors que les récits de l’aventure de l’écriture sont innombrables.  On ne détruit pas le livre pour l’objet qu’il représente, mais pour la rationalité, qu’il véhicule, et s’appuyant sur de nombreux spécialistes et autres érudits –on remarquera la très riche bibliographie en fin d’ouvrage -, l’auteur reprend notamment la réflexion d’Umberto ECO, qui distinguait la bibliocastie fondamentaliste (on craint le contenu du livre, et on le « supprime » pour empêcher d’autres de le découvrir), de la bibliocastie par incurie (Le manque de soin, de place, d’intérêt amène les livres à se détériorer ou/et à tomber dans l’oubli) en passant par la bibliocastie par intérêt ( la destruction représente un gain pour l’auteur, qui aura ainsi intérêt à vendre 100 cartes rares plutôt qu’un Atlas hors de prix).
S’évertuant à nous dresser un panorama (le plus exhaustif possible) de ces destructions, Fernando BAEZ réussit à nous intéresser d’un bout à l’autre de cette somme, véritable concrétisation de la passion d’une existence.
On se plaira à citer Jorge Luis  BORGES, qui définissait ainsi le livre :
Des divers instruments de l’Homme, le plus étonnant est sans doute le livre. Les autres sont des extensions de son corps. Le microscope, le télescope sont des extensions de sa vision ; le téléphone est une extension de sa voix ; nous avons ensuite la charrue et l’épée, extensions de son bras. Mais le livre, c’est autre chose : le livre est une extension de la mémoire et de l’imagination.

Absolument captivant, cette étude magistrale réussit son but : alerter (sur le danger de ces destructions) mais aussi (et surtout ??) nous émerveiller …Que de choses faites par et pour les livres ??

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire